Exposition galerie PIERRE à Monaco, teintures végétales

« La première fois que j’ai plongé mes mains dans une cuve de teinture végétale j’ai compris l’origine essentielle qui ancre les textiles dans le paysage et plus vastement la terre. J’ai pu observer ce phénomène captivant, chimique voire alchimique, d’une plante qui offre sa substance colorée dissoute dans l’eau à une autre plante dont les fibres constituent la structure du textile.
Ce mariage instable, mouvant, délicat, surprenant, créé des nuances impossibles à obtenir avec la chimie de synthèse.
Depuis 10 ans, je travaille sur l’idée de « femme paysage ». En approchant les teintures naturelles, je découvre une autre dimension de la couleur et de la matière.
Quand on porte un tel vêtement, on n’a jamais été aussi proche du paysage. »

IMG_7522

Cette collection exclusive a été créée à la demande de « Pierre » à Monaco pour y être exposée en automne 2015.

Chaque vêtement de cette collection est cousu à l’atelier Marie Labarelle à Paris.
Les tissus teints en Corée sont réalisés par des artisans anonymes.
Les batiks indonésiens sont dessinés par Marie Labarelle et fabriqués par l’atelier de Batik Winotosastro à Yogyakarta.
Les teintures françaises sont réalisées à l’atelier de Marjory Salles, teinturière.
Les textiles ont été glanés, teints et travaillés en 2015, en France, Corée, Indonésie et Italie.

Marie Labarelle remercie Isabelle Pierre, Zoé Montagu, Marjory Salles, une chamane coréenne, et Hani Winotosastro.

Photographies: Armelle Bouret
Modèle : Clémence Chatagnon, comédienne
Photographies atelier : Anne-Laure Camilleri

Les vêtements de cette collection sont des pièces uniques.
Si l’un de ces modèles vous intéresse, vous pouvez contacter Marie Labarelle pour évaluer sa faisabilité sur commande.
marielabarelle@hotmail.com

Tous les modèles de vêtements présentés sur ce site sont déposés à l’INPI.

«Manteau Lava»:

Etoffe tissée en France, crêpe de laine. Teinture par ligatures réalisée en Indonésie: indigo et palétuvier.
Doublure: laine tissée en Italie. Teinture réalisée en France avec Marjory Salles: laque.
Manteau cousu en France.

«Coupon pour Manteau Lava»:
Etoffe tissée en France, crêpe de laine. Teinture par ligatures réalisée en Indonésie: indigo.

«Blouse Bulle»:

Etoffe tissée en France par Zoé Montagu: crin de cheval gris et soie (fibres naturelles non teintes).

Portée avec «Robe Méharée»:
Etoffe fabriquée en Indonésie: batik sur soie tissée à la main teinture: maclura et indigo.
Robe cousue en France.

«Robe Méharée»:

Etoffe fabriquée en Indonésie: batik sur soie tissée à la main teinture: maclura et indigo.
Robe cousue en France.

portée avec:
«Foulard Paysage»:
Etoffe fabriquée en Indonésie: batik sur soie tissée à la main, teinture: myrobalan belleric.

«Coupon pour Robe Méharée»:
Etoffe fabriquée en Indonésie: batik sur soie tissée à la main teinture: indigo et longanier.

«Etole Kamarupa»:

Etoffe fabriquée en Corée: soie, teinture: indigo et carthame des teinturiers.

Portée avec «Jupe Sept-Huit-Neuf»:
Etoffe fabriquée en Corée: coton tissé à la main, teinture réalisée en France avec Marjory Salles: gaude.

«Manteau Arbousier»

Etoffe fabriquée en France: tissage de laine, et doublure chappe de soie, teintures des 2 tissus réalisées avec Marjory Salles: monobain bleu turquoise (Michel Garcia).

Porté avec «Robe Isocèle»:
Etoffe fabriquée en France: crêpe de soie envers satin, batik réalisé en Indonésie, teinture: sappan, indigo et palétuvier.
Robe cousue en France.

Et avec «Foulard Shibori»:
Etoffe fabriquée en Indonésie: soie tissée à la main, teinte par ligatures: indigo et noix de galle.

«Manteau Dune»:

Étoffe fabriquée en Corée: soie tissée à la main, teinture: indigo et carthame des teinturiers. Doublure: coton et viscose, teinture: indigo et carthame des teinturiers.
Manteau cousu en France.

Porté avec:
«Robe Lava»:
Étoffe fabriquée en Indonésie: batik sur crêpe de soie envers satin, teinture: indigo et palétuvier.
Robe cousue en France.

«Manteau Bourgeon»:

Etoffe fabriquée en Corée, soie gommée, teinture: plaqueminier et limon ferrugineux.
Manteau cousu en France.

porté avec:
«Foulard Paysage»:
Etoffe fabriquée en Indonésie: batik sur soie tissée à la main, teinture: myrobalan belleric et longanier.

et «Robe Méharée»:
Etoffe fabriquée en Indonésie: batik sur soie tissée à la main teinture: maclura et indigo.
Robe cousue en France

«Manteau Mérapi»:

Etoffe tissée en Italie: sergé de laine. Teinture réalisée en France avec Marjory Salles: gambier, laque, et pâte pigmentaire Michel Garcia «orange de thym».

Porté avec «Foulard, Le Roi»:
Etoffe fabriquée en Indonésie: batik sur soie tissée à la main, teinture: myrobalan belleric et longanier.

Et avec «Jupe Sept-Huit-Neuf»:
Etoffe fabriquée en Corée: coton tissé à la main, teinture réalisée en France avec Marjory Salles: gaude.

 

«Veste Soleil»:

Etoffe fabriquée en Corée: soie. Teinture réalisée en France avec Marjory Salles: indigo et noix de galle.

Portée avec «Robe Lava»:
Etoffe fabriquée en Indonésie: batik sur crêpe de soie envers satin, teinture: indigo et palétuvier.
Robe cousue en France.

Le vêtement c’est d’abord un textile.

Depuis le tout début de son expérience de créatrice de vêtements, Marie Labarelle porte une attention particulière aux matières qu’elle met en œuvre.
Le choix du textile est porteur de la forme qu’il abrite.
Le poids ou la légèreté conféré par les techniques de tissages et le choix des matériaux premiers, soies, laines, cotons, appelle à construire des nuages délicats, des refuges douillets ou des silhouettes fluides.

C’est ensuite la projection d’un plan en volume
C’est imaginer qu’elles sont les formes qui, assemblées, plissées, froncées, proposées en biais, dessineront autour de chaque corps un volume qui suivra les mouvements, et recomposera en permanence, un volume équilibré, un abri, une personnalité.

Depuis sa formation d’architecte, Marie Labarelle tisse cette recherche toujours plus exigeante pour concevoir les pièces de vêtements qui magnifient les matières.

Cette exposition se propose d’illustrer ce chemin.
Marie Labarelle est partie en quête de textiles de qualités exceptionnelles
Certains ont été tissés en France, d’autres en Corée, en Indonésie et en Italie.

Parmi ceux réalisés en France, une pièce unique créée par Zoé Montagu, en crin de cheval et soie : le tissage créé une matière lumineuse, légère et tenue, unique.
Le rendu subtil de ce travail l’exonère du procédé de teinture.

Les autres textiles ont ensuite été teints, avec des procédés naturels en mettant en perspective la façon dont les textiles allaient ensuite être montés.
Ainsi, le manteau LAVA illustre ce très minutieux travail de teinture qui accompagne la mise en volume de la pièce de laine.

La richesse des matériaux, les accords inédits que permettent les teintures naturelles, la subtilité de chaque pièce accaparent la lumière et laissent en retrait le propos initial de cette aventure : montrer le passage du plan au volume.
Mais la trace de chaque étape de ce travail demeure pour offrir à porter des vêtements uniques.

Isabelle Pierre